Définition

Littéralement en japonais shiatsu se traduit par Shi : doigts  Atsu : pression. Il s’agit d’exercer une pression des doigts. Le shiatsu est un soin d’origine japonaise, fondé sur les concepts de la médecine chinoise. Puisant dans la sagesse traditionnelle chinoise, le shiatsu envisage la santé de l’être humain dans sa globalité : physique, psychique et mentale. Il se base sur la théorie du Yin et du Yang, les 2 pôles de l’énergie, qui sont à la fois opposés et complémentaires. Selon la médecine chinoise, ces 2 pôles, reliés aux Cinq Principes, animent et préservent toute forme de vie dans l’Univers.

Principes et techniques

Le praticien vise à rétablir la circulation de l’énergie vitale, le Ki, dans les zones du corps là où elle est soit en manque, soit en excès. Il exerce pour cela une pression plus ou moins forte avec les pouces et les doigts, mais aussi avec les paumes, les poings, les coudes, les genoux et même les pieds, sur des points précis (les tsubos), situés le long des méridiens et régissant un organe ou une fonction spécifique. En fonction du problème, le shiatsuki (praticien shiatsu) peut faire appel à d’autres techniques qu’il juge utile (pétrissage, rotation des articulations, étirement ou vibration) pour éliminer les blocages, stimuler les points faibles et activer les forces naturelles d’auto-guérison.

En termes de législation…

En 1955, le ministère japonais de la Santé a reconnu officiellement le shiatsu comme médecine à part entière. Le shiatsu, en tant que thérapie manuelle d’origine japonaise, entre dans la catégorie des médecines traditionnelles citées par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). De plus, le shiatsu est une des huit approches complémentaires citées dans la résolution A4-0075/97 du Parlement européen, votée le 29 mai 1997, en tant que « médecine non conventionnelle digne d’intérêt ».

pression  de shiatsu

Déroulement d’une séance

Généralement, une séance dure entre une heure et une heure et demie. Le receveur est habillé, de préférence avec des vêtements souples et décontractés de façon que cela facilite la circulation de l’énergie et permet ainsi d’obtenir une meilleure capacité de mouvements ou de mobilisations du corps. Traditionnellement il est donné sur un futon au sol. Cela n’empêche qu’en cas de difficultés à se lever, il peut aussi être donné sur une table de massage. Veuillez me prévenir si c’est le cas afin que je puisse m’adapter. En début de séance, la prise de contact s’effectue par des questions permettant de débuter le bilan énergétique et aborder la problématique à traiter. Puis, une fois le soin reçu, est prévu un temps de retour à l’environnement extérieur et d’échange entre le receveur et moi-même.

Pour qui ?

Le shiatsu s’adresse à tous, quel que soit l’âge et les conditions physiques, dans le respect de certaines contre-indications ci-dessous présentées.En effet, le shiatsu est un art dont le praticien est capable d’adapter les mouvements et l’exercice en fonction du receveur dans le respect de son intégrité. Se reporter à la Déontologie.

 

 

INDICATIONS 

Nous pouvons grâce au shiatsu, obtenir une meilleure digestion, une détente des muscles et des articulations plus mobiles. Les cellules de l’organisme sont stimulées afin de se défendre contre les agressions externes et aussi à rétablir les fonctions internes du corps. Il permet ainsi de combattre la fatigue et de lutter contre les tensions tant physiques que mentales et émotionnelles.

On l’utilise aussi pour soulager plusieurs troubles :

  • rhumatologiques (arthrose, arthrite, lumbago, cervicalgie, torticolis);
  • gynécologiques (nausées matinales durant la grossesse, troubles du cycle menstruel);
  • psychologiques (dépression nerveuse, anxiété, angoisse, toxicomanie, troubles sexuels);
  • respiratoires (asthme, rhume, sinusite);
  • digestifs (colite, constipation, vomissement).

CONTRE-INDICATIONS 

Le shiatsu est contre-indiqué dans les cas suivants :

  • cas d’urgences : fracture, hémorragie, épilepsie, syndrome abdominal aigu, ainsi que toute autre affection grave nécessitant l’intervention d’un médecin
  • ostéoporose sévère
  • phlébite
  • fièvre importante
  • inflammation aiguë
  • dermatose importante, infection cutanée
  • troubles cardiaques ou pulmonaires

Le shiatsu est une méthode thérapeutique et de confort qui n’a en aucun cas une prétention médicale ou paramédicale. Le shiatsu apporte une aide et un accompagnement à la personne, mais ne se substitue pas à un avis médical ou à un traitement médicamenteux.