En tant que praticienne de soins de santé et de bien-être je m’engage à exercer mon art dans le respect total de la personne recevant mes soins. En particulier, je m’engage à :

  • respecter une stricte confidentialité.

  •  toujours garantir une prestation optimale, notamment en maintenant mes compétences au plus haut niveau à l’aide de cours, stages et formations complémentaires.

  • mener mes activités de Shiatsu et autres soins traditionnels en excluant toute forme de prosélytisme confessionnel, politique ou sectaire.

  • Informer le receveur lorsque j’intègre d’autres pratiques au cours de la séance de shiatsu de manière à ne pas créer de doute quant à la nature réelle du Shiatsu.

  • fixer mes honoraires, en accord avec l’équité, en les proportionnant aux prestations fournies.

Je précise que le Shiatsu n’est ni une pratique médicale au sens occidental du terme, ni un massage, ni une idéologie. L’objet du shiatsu est :

  • dans le maintien du bien-être,

  • la prévention de la santé,

  • la stimulation des ressources de chacun,

  • la prise de conscience du corps et de son confort.

  • l’aide au maintien de la bonne santé ou de la meilleure santé possible.

  • d’accompagner à la restauration d’une meilleure qualité de vie.

Par conséquent, aucun diagnostic ne peut être fait, aucun traitement médical ne peut interrompu ou modifié, aucune prescription ne peut être donnée. Si cela semble adéquat, le praticien se doit de diriger sans délai vers un médecin, toute personne se plaignant ou présentant les signes d’un malaise.

De plus, je conçois la qualité de ma pratique dans une vision complémentaire et pluridisciplinaire, c’est pourquoi je souhaite travailler en cohérence avec les autres praticiens de santé qui accompagnent la personne.

Le shiatsu ne se substitue en aucun cas à un acte ou un avis médical.